Coupe du centre: Neuville SP-Malesherbes SC

dsc-0212-001.jpg

COUPE DU CENTRE DIMANCHE 29 SEPTEMBRE STADE DE LA PICHARDIERE NEUVILLE SPORTS FOOTBALL- MALESHERBES SC : 1-3 C’est une équipe Neuvilloise décimée par les blessures qui reçoit l’équipe de Malesherbes pour ce 2 ème tour de la coupe du centre et pourtant en ce début de rencontre la possession de balle est à mettre à l’actif des blancs et rouges qui pressent sur la défense Malesherboise celle-ci va concéder un coup franc à la 15 ‘Mohamed Nichani trouve la barre transversale mais Corentin Levesque en embuscade au second poteau reprend de la tète et donne l’avantage a ses partenaires, ce sera d’ailleurs le seul rayon de soleil de cette 1 ère période pauvre en occasions .En ce début de saison la malchance poursuit décidément cette équipe Neuvilloise, dans un match haché ,Corentin Levesque sort sur blessure juste avant la pause. Au retour des vestiaires ce sont les visiteurs qui prennent le match à leur compte et multiplient les attaques, à la 70’ c’est le n°10 Dimitri Alves qui rate l’occasion d’égaliser mais sa frappe est trop croisée. Ce n’est que partie remise, à la 84’ le Neuvillois Mickael De matos rentré en cours de jeu commet l’irréparable dans la surface, une faute sur Hakim Bouziane et Dimitri Alves égalise sur penalty pour Malesherbes qui file tout droit vers les prolongations. Les visiteurs se retrouvent néanmoins à 10 Dans les arrêts de jeu, expulsion de Jordan Bercher pour une grosse faute sur le latéral Hantz Mercier. Ce n’est décidément pas la journée pour les hommes de Thibault Croze ni celle de Mr Alexandre Potteau arbitre de la rencontre qui offre généreusement un coup franc au 20 mètres pour une faute de mains peu évidente de Sandro Boricaud à la 3 ème minutes de cette 1 ère prolongation, les visiteurs ne ratent pas l’occasion de doubler la mise, masqué par son mur le portier Neuvillois Damien Ben Kacem ne peut rien faire. A 1-2 la qualification parait bien compromise pour les blancs et rouges qui à leur tour perdent Christopher Ben Kacem expulsé pour un tacle par derrière sur le n°8 Jordan Mayo.Les visiteurs vont enfoncer le clou définitivement à la 1 min de l’issue dans cette 2 ème prolongation par Florian Manceau, une frappe des 30 mètres qui ne doit rien à personne. Dans un sursaut d’orgueil Il y aura bien cette frappe non moins somptueuse de Yassir Elbaghdadi qui met à contribution le portier Malesherbois ou cette occasion dans les ultimes secondes de la fin du match de Thibault Croze qui trouve la transversale, mais rien ni fait, les Neuvillois n’arrivent pas a vaincre la malédiction du chat noir.